DOOL est un projet de Diane Ottawa et Olivier Lelong.

Artistes et designers, ils créent des fictions d'artistes en utilisant des médias variés tels que la photographie, le dessin, la peinture, la vidéo, et la 3D.
Ils se rencontrent en 2014, et leur relation de professeur à élève s'est transformée en un projet de couple d’artistes.
Depuis 2017 ils forment DOOL et produisent des œuvres introspectives nourries de leurs obsessions parfois sombres, leur art est comme une « catalyse et un transfert d’énergie amoureuse ».

Diane Ottawa est née en 1991 à Strasbourg.
Son enfance est bercée par les jeux vidéos et les mangas, fascinée par la culture japonaise, elle décide de faire une Licence en Langue, Littérature et Culture Japonaise dont elle sort diplômée en 2013. Par la suite, elle étudie l'art, l’animation, la 3D, et devient l'étudiante d'Olivier Lelong qui lui fait découvrir l'art contemporain et l’underground japonais, notamment l’ero-guro. Il l'aide à se positionner en tant qu'artiste et elle devient également sa compagne.
De sa personnalité froide mais sensible naissent des illustrations foisonnantes de symbolisme, de mythes et d’érotisme avec une ligne délicate et précise. Ses images sont comme des cauchemars d’enfants échappés de corps d’adultes. Sorcière moderne, elle nourrit un intérêt pour l’occulte et fréquente des cercles de femmes.
Site personnel : dianeottawa.com

Olivier Lelong est né en 1969 à Saint-Martin d’Hères près de Grenoble. Diplômé de la HEAR et de la faculté de Médecine de Strasbourg en illustration médicale DNAP et DNSEP. Formé au CNAM à Paris comme concepteur multimédia par le Laboratoire de Langage Électronique. Sa pratique des médias est large, son sens esthétique particulier. Il envisage l’art et l’image comme un terrain de recherche à la fois sur le plan théorique, mais aussi en tant que pratique artistique. Dans son travail, le choc et le trouble sont comme les ingrédients esthétiques d’un laboratoire émotionnel susceptibles de captiver le spectateur. Ses mises en scène détournent certains codes issus de l’industrie du cinéma, du jeux, de la mode, du bdsm, et de la médecine. Un travail proposé à un public averti, exposé dans des galeries, foires d’art contemporain ou des festivals.
Site personnel : olivierlelong.com


“La douleur passe, la beauté reste.”  Renoir
Back to Top